Niveau concerné

• Collège

Dossier thématique

• L’autorité

Vocabulaire, exercices, groupements de textes autour de l’œuvre.
Lecture d’images et reproductions en couleurs d’œuvres d’art.
Prolongements interdisciplinaires : histoire des arts, enseignement moral et civique, histoire de la langue (latin).

Lisez un extrait du livre

Le + pour l'oral

Des extraits de l’œuvre lus par un comédien, en lien avec les exercices proposés dans l'ouvrage.

EXTRAIT AUDIO 1

EXTRAIT AUDIO 2

Prix

2€80

L’œuvre intégrale annotée

Pour punir son vaurien de mari, Martine le fait passer pour un grand médecin. Jusqu’ici, la vengeance est douce. Mais elle ajoute une précision : il n’exerce que s’il est menacé de coups de bâtons. Sganarelle devient donc médecin malgré lui, forcé de guérir Lucinde que son père destine à un homme riche. Elle souffre d’un mal étrange, elle a perdu l’usage de la parole…

L' auteur

Auteur, comédien, chef de troupe, Molière (1622-1673) incarne le type même de l’homme de théâtre, engagé dans son art et dans la société de son temps, et faisant œuvre pour les siècles à venir.

L’édition pédagogique

Ce titre s’adresse particulièrement à l’enseignement du français en cinquième. Il propose la lecture intégrale du Médecin malgré lui et s’accompagne d’un dossier qui a pour thème l’autorité. Cette pièce révèle les tensions qui existent à l’intérieur des familles et dans la société, elle ausculte les inégalités et les rapports de force entre les personnages, et notamment entre les hommes et les femmes. Elle aurait très bien pu s’intituler La Malade malgré elle, car c’est avant tout l’autoritarisme des hommes qui est ici critiqué. Les deux personnages principaux, Sganarelle et Géronte, abusent de leur autorité au détriment de leur femme ou de leur fille. Ils veulent être les maîtres absolus de leur foyer et s’octroient des droits sur celles qui n’en ont pas. Les personnages féminins n’auraient donc qu’à se taire et à se laisser dicter leur conduite. Grâce à l’intrigue du faux-médecin, le spectateur prend conscience que l’autorité est souvent bâtie sur des faux-semblants. En effet, l’autorité est le pouvoir de commander et d’être obéi. Elle doit être méritée et acceptée par ceux sur qui elle s’exerce. Elle a alors une influence positive, donne des repères, comme c’est le cas dans le cadre familial, par exemple. Cependant, si elle est injuste ou excessive, comme c’est le cas dans cette pièce, l’autorité devient autoritarisme et il est raisonnable de la remettre en question. Loin d’être une simple farce ou une satire de la médecine, la pièce de Molière montre comment se fabrique l’autorité. Cette pièce est vertigineuse : l’autoritarisme ne serait donc qu’un pouvoir construit sur des apparences auxquelles chacun veut bien croire ?

Plan

Le parcours se fait en trois étapes :
I. Imposer son autorité
II. Résister à l’autoritarisme
III. L’autorité du médecin, une illusion ?

L’enseignant

Gaëlle Maze est certifiée de lettres modernes. Elle enseigne actuellement au collège à Lille.