Niveau concerné

• Lycée

Dossier thématique

• Les fantômes

Vocabulaire, exercices, groupements de textes autour de l’œuvre.
Lecture d’images et reproductions en couleurs d’œuvres d’art.
Prolongements interdisciplinaires : histoire des arts, psychanalyse, théâtre et mise en scène.

Lisez un extrait du livre

Prix

3€90

L’œuvre intégrale annotée

Une malédiction pèse sur les Labdacides, les rois de la ville de Thèbes : si Laïus et Jocaste ont un fils, il tuera son père et épousera sa mère. Oedipe n’échappera pas à son destin. Élevé par un berger, il ignore tout de ses origines et accomplira l’oracle après avoir affronté le Sphinx. Oedipe se crève les yeux de désespoir lorsqu’il apprend la vérité.

L' auteur

Jean Cocteau (1889-1863) est un poète français, artiste aux multiples talents, graphiste, dessinateur, auteur de théâtre, mais aussi cinéaste. Il est élu à l'Académie française en 1955.

L’édition pédagogique

Dans le langage courant, le « fantôme » désigne un objet complexe, de l’apparition du mort au simple souvenir ou sentiment persistant : nous interrogerons chacune de ces « manifestations ». Nous commencerons par envisager le « fantôme » dont l’apparition articule le premier acte de La Machine infernale, spectre pathétique de Laïus, première victime du mythe. Nous le comparerons à une autre figure de père assassiné, celle du père de Hamlet, figure qui inaugure la pièce du même nom.
Le théâtre partage avec le mythe cette faculté de nous plonger dans un « hors-temps » : l’histoire d’Œdipe, telle qu’elle est exploitée par Jean Cocteau, semble en effet hantée par le présent de l’écriture, les années trente.
Nous verrons en quoi la pièce peut nous amener à méditer, avec le recul que permet le mythe, sur les préoccupations contemporaines. L’acte III est consacré à « la nuit de noces » de Jocaste et Œdipe : nuit de l’inceste, elle est peuplée de rêves dans lesquels les fantômes des deux protagonistes s’expriment de manière cryptée, passage qui semble faire écho à l’essor de la psychanalyse. La pièce se clôt sur l’apparition d’un revenant : il s’agit du spectre de Jocaste, que seul un personnage peut voir, Œdipe.
Fantôme et fantasme tendent alors à se confondre : Jocaste n’est-elle pas en effet le fruit de l’imagination du héros ?

Plan

Le parcours se fera en quatre étapes :
I. Une parodie de fantôme
II. Fantôme du présent : les années 30’
III. Fantômes de la psyché : les songes d’Œdipe et de Jocaste
IV. Le dénouement, du fantôme au fantasme de l’artiste

L’enseignant

Solveig Hudhomme est agrégée de lettres modernes. Elle enseigne actuellement en lycée (93).